Contenu principal

L’intimidation se définit comme étant un comportement agressif, intentionnel et répétitif, associé à une intention négative, qui est utilisé par un individu pour maintenir un pouvoir sur une personne. Sans intervention, cette personne devient victimisée et prisonnière d’une relation de violence.

Il y a plusieurs formes d’intimidation :

  • Inégalité de pouvoir : un individu a plus de pouvoir que l’autre (du moins, c’est ainsi que les individus en cause perçoivent la situation).
  • Gestes blessants : on adopte un comportement physiquement ou psychologiquement blessant (par exemple : injurier, insultermenacer, frapper, donner des coups de poing ou des coups de pied).
  • Gestes directs ou indirects : le comportement peut être adopté en présence de la personne faisant l’objet d’intimidation ou dans son dos (par exemple : plaisanter à son sujet, l’exclure, dire du mal de lui ou répandre des rumeurs à son sujet).
  • Comportements répétés : les gestes blessants sont répétitifs, et la personne visée a de plus en plus de difficulté à s’en sortir.

Bref, il y a quatre types d’intimidation : physique, sociale, verbale et la cyberintimidation. La cyberintimidation est l’utilisation des technologies de communication (courriel, réseaux sociaux, messagerie texte) pour intimider, blesser ou humilier les autres.

Source : Gouvernement du Canada